Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Epitaphe pour un hareng (que les harengs me pardonnent)

Ici gît Valéry Giscard,
Chasseur insatiable et viandard,
Il massacra les éléphants,
Les cerfs, les biches et les faons.

Il a tiré sans trêve : isards,
Lions, gazelles et léopards.
Il s’est repu d’or et de sang,
De chair, d’ivoire et de diamants.

Il a promené ses pétoires
De Dakar jusqu’à Zanzibar
Ainsi, sur tous les continents
Flinguant, zigouillant, bousillant.

Il envoya à l’abattoir
Sans nul état d’âme, ce barbare,
Un jeune homme sans doute innocent,
Puis partit tirer le faisan

Pingre, radin, rapiat, avare,
Jamais un geste ni un pourboire
Pour ses bonnes, ses valets, ses gens
Rétribués avec notre argent.

Il prétendait, ce grand vantard
Etre, d’un roi Louis, le bâtard.
Saigneur, décadent et pédant,
Il fut un piètre président.
                                    BaB le 10 déc. 2020

                       

Épitaphe pour un hareng
Tag(s) : #Infos et coups de gueule

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :