Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'ÂME ENIGMATIQUE

L’âme énigmatique

Professeur émérite, de l’art mathématique
Ma douce et tendre aimée, une âme romantique
Me comblait au déduit de ses appas
J’étais dans son lit, le plus heureux des amants.
Folle de géométrie, férue de logarithmes
Passionnée d’algèbre et dingue d’algorithmes
Elle avait cependant un caractère ardent :
Cris, râles  feulements, un sacré tempérament !
 

Un bel après midi la trouvant endormie
Nue, offerte,: "Olympia sur sa couche alanguie",
J’osai, dans son sommeil, doucement m’immiscer,
Glissant entre ses cuisses suavement épicées
Mon Jésus érigé, ma saucisse rigide
Qui besogna la belle dans ses zones humides
Elle  semblait se bercer, répondant à mon rythme
Par de petits soupirs, de légers borborygmes.
 

Parvenant à l’acmé, j’allais me retirer
Je la vis soudain se pâmer puis déchirer
L’air, d’un « ah » triomphal, lors, elle ouvre les yeux
M’aperçoit et me dit : Quel rêve merveilleux!
Je demande sournois, jouant les matamores
C’est un rêve érotique, une belle petite mort ?
Non, fit-elle étonnée, quelle étrange question,
J’ai résolu une formidable équation.
                                                      
BaB

                                                                                     

Ophelia, Alexandre Cabanel | 1883, huile sur toile, 77x117.5… | Flickr

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :