Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

IN JHAU DAU POETOU
IN JHAU DAU POETOU

Poème paru dans "BERNANCIO" affiché au Printemps de la poésie du Bourg sous la Rohe et publié dans la plaquette "Une ville en poésie", rien que ça...

 

 

 

 

 

                     Mourice                                                                                   Maurice

In jhàu dau Poetou, den l’ile d'Olérun                    Un coq du Poitou dans l’ile d’Oléron
Qui s’étét fachai avéc sa relojhe                               Qui s’était fâché avec son horloge
Apràe la  chançun d’ Cllaude le  toulousén            Après la chanson de Claude le toulousain
Badaulét sun coquelico prmolojhe                          Chantait à tue tête son cocorico hâtif
Rén qu’ pr l’enniàe, dés deùs eùres dau matin      Rien que pour l’embêter dès 2h. du matin
L’enpechét  d’ dormir étou sun voésin                     Il empêchait de dormir son voisin
Qu’étét malin-chéti come in chae rojhe                  Qui était méchant comme un chien rouge
Coume l’aemiant bérède Mourice Chevalier          Comme ils aimaient beaucoup M. Chevalier
Sés buns maetres l’aviant noumai Mourice            Ses bons maîtres l’avaient appelé Maurice
Pi l’aemiant bérède l’entende carcallàe                   Et ils aimaient bien l’entendre caqueter
Ac sés pipiches, l’étét sans malice                             Avec ses poulettes, il était sans méchanceté
Mé le voésin velèt l’écharpallàe                             Mais son voisin voulait en faire de la charpie.
L’at été qu’ri le maere pi la milice                             Il est allé chercher le maire et la police
Au débllame qu’ l’étét dérévellais                           Au prétexte qu’il était réveillé
Dés deùs eùres qu’ol en étét in supllice             Dès deux heures du matin que c’en était un supplice

Ve penséz bé qu’a deùs eùres dau matin               Vous pensez bien qu’à deux heures du matin
Lés jhendérmes sant poet sortis de lleù lojhe     Les gendarmes ne sont pas sortis de leur logis
L’ couneùssiant poet la chançun dau gascunI   (ls ne connaissaient pas la chanson du gascon :
Chete afàere d’ jhàu boucaé ac la relojhe             Cette histoire de coq fâché avec son horloge)
Ét in jhujhe qu’at voeyu çhau parisién                   C’est un juge qui a vu ce parisien
Alore le lli cunsellit  d’ faere ine calojhe               Alors il lui conseilla de construire une cabane

En  fouràet pr dormir ac lés lapins                        Dans la forêt pour dormir avec les lapins
Dépis çhau jhujhement, le bralle a plléne gorjhe    Depuis ce jugement il crie à pleine gorge
Coq au vin, coq au vin, coq au vin                             « Coq au vin, coq au vin, coq au vin 

11 12 19

 

 

Tag(s) : #Textes et poésies en poitevin

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :